Sélectionnez votre modèle

Tout savoir sur le refroidissement du moteur

Le moteur à combustion interne, comme c'est le cas pour la moto, transforme l'énergie calorifique en énergie mécanique. Son rendement n'étant aujourd'hui que de 30 %, il produit trop de calories et doit donc être refroidi. Il est donc nécessaire d'évacuer l'excédent de calories fourni par la combustion du carburant. Il existe 2 grands principes: le refroidissement liquide et le refroidissement à air.

refroidissement à air

Refroidissement à air

Simple et efficace, il consiste à évacuer les calories par circulation d'air autour du moteur au moyen des ailettes sur le cylindre et la culasse (organe qui chauffe le plus). Il n'y a donc aucun liquide, le refroidissement se fait en roulant.

refroidissement liquide

Refroidissement liquide

Le liquide peut être de l'huile ou du 4 saisons. Dans le cas de l'huile, c'est l'huile moteur qui passe dans un radiateur, lui-même refroidi par l'air. Ce système de refroidissement ne nécessite pas l'emploi d'un ventilateur. Ces moteurs contiennent forcément plus d'huile. Dans l'autre cas, c'est un liquide spécifique, le fameux 4 saisons, qui passe dans un circuit fermé traversant le moteur et la culasse. Ce liquide est aspiré par une pompe dans le radiateur, qui le refroidit. Une fois refroidi, il repasse dans le moteur. Il est indispensable d'utiliser un liquide spécifique car il aura un meilleur rendement que l'eau et car il est anticorrosif. Dans le cas d'un arrêt prolongé du véhicule, un ventilateur se met en marche pour refroidir le radiateur.